Partager, c'est aussi soutenirShare on FacebookTweet about this on Twitter

L’ACRIP a vu le jour en 1987 grâce à deux Rouennais : Messieurs Morizot et Rouhani. Le premier est catholique et le second bahaïs. 

En créant cette association, leur objectif était de faire écho à la rencontre d’Assise d’octobre 1986, initiée par le pape Jean-Paul II. C’était la toute première rencontre des grandes religions du monde, réunies pour prier pour la paix.

Très rapidement, des bahaïs, des musulmans, des bouddhistes, des chrétiens (catholiques, protestants et orthodoxes), des juifs, et aussi des non- croyants se réunissent autour du même but essentiel, c’est à dire l’unité du genre humain, l’entente et la fraternité.

A tour de rôle, (tous les deux ans), la présidence de L’ACRIP est assurée par un représentant d’une des religions que réunit l’association.

Depuis octobre 2008, L’ACRIP est présidée par les musulmans représenté par Abdelkader Bekhedda, membre de l’UMR.

L’ACRIP est aussi a l’origine du collectif « Paix En Seine » qui célèbre chaque année depuis 2008 la journée international de la Paix.

L’ACRIP va aussi participer au débat public dans le cadre des semaines sociales françaises.

L’ACRIP est membre du collectif La Conférence Mondiale des Religions pour la Paix. La CMRP est une association loi de 1901, créée en 1986, qui réunit des membres des grandes traditions religieuses implantées en France et dont le but est de travailler à la rencontre entre religions, ainsi que de collaborer avec d’autres acteurs de la société civile, dans un objectif de paix, de solidarité, de vivre ensemble et de meilleure connaissance mutuelle.

Il faut savoir qu’a partir de 2011 l’ONU va inaugurer une décennie qui aura pour thème le dialogue inter religieux…soyons prêt.

Comment fonctionne l’ACRIP ?

L’association se réunit toutes les six semaines, afin de mieux se connaître et d’acquérir ensemble une meilleure connaissance des différentes religions. Plusieurs manifestations et rencontres avec échanges, exposés, réflexions et prières sont ainsi régulièrement organisées tout au long de l’année.

Voici quelques uns des sujets abordés lors des réunions :

• Comment transmettre le message ?

• Pouvoirs et autorités dans les différentes religions

• La vie après la mort

• Comment vivre sa foi au quotidien ?

• La femme dans la religion

Des rencontres

Toutes les six semaines environ avec notamment les thèmes suivants :
– La journée d’un musulman ; le Christianisme à partir de la vie de François d’Assise.

Présentations de

  • L’église adventiste
  • les Bahaïs
  • le Bouddhisme

Des réflexions

  • Sur la paix autour du 40ème anniversaire de la mort de martin Luther King
  • Le prophète Elie comme transversal aux trois religions abrahamiques.

Des conférences

  • Ghaleb Bencheikh le 27 mai 2007 pour les 20 ans de l’ACRIP : « Fauteurs de guerre, acteurs de paix : les religions ?»
  • Débat avec les étudiants musulmans de Rouen, en présence d’Henri Couturier sur le thème :
    « Choc des cultures, choc des civilisations ?»
  • Conférence avec le père Samir Khalil Samir « Faut il craindre l’Islam ? »

Manifestation

Plusieurs manifestations, rencontres d’échange, de réflexion et de prière ont eu lieu à la Cathédrale lors de la guerre du Golfe en 1991, à la Fraternité protestante pour la paix, au Temple St Eloi lors de l’assassinat des moines de Tibhirine en 1996, à la Halle aux Toiles lors des persécutions contre les Baha’is, à la Synagogue pour l’anniversaire des droits de l’homme, à la cathédrale après les attentats du 11 septembre 2001.

Organisation

  • Avec 15 autres associations de la journée de la Paix, dans le cadre de l’Unesco, le 21 septembre 2008 : Fête de la paix à Sotteville-lès-Rouen et marche de la paix à Rouen avec 200 personnes environ.
  • Célébration pour la seconde édition de la journée de la paix du 21 septembre 2009.
  • Conférence de Christian Melon « l’action non violente au service des droits de l’homme » 15 sept 2009 2 conférences sur le thème du Rwanda les 12 et 19 sept 2009

Abdelkader BEKHEDDA